fbpx

😃 Comment transformer un état de stress en espace de solution(s) ?

 In Entrepreunariat, Intelligence collective, Management et Leadership, Mastermind

… ou dégénérativité vs générativité.

Le stress – et ce que nous désignerons dans cet article l’état C.R.A.S.H* – consomme beaucoup d’énergie. 

Quand il se manifeste de façon répétitive, chronique, il s’attaque à la santé, entraînant perte de sens, dépression, burn-out …

Face au stress, la réponse est souvent sa gestion.

Et si le meilleur choix était de tirer parti de cet état de stress en le transformant en espace de solution(s) ?

C’est ce que nous appelons : état C.R.A.S.H* vs état C.O.A.C.H*.

Le stress est un ensemble de signaux que nous percevons et qui nous signalent que quelque chose ne va pas, qu’il y a peut-être un danger. –  “stop, sinon tu vas droit dans le mur…”.  C’est une information salutaire. Elle est là pour nous prévenir. Un peu comme un ange gardien.

Pourquoi l’appelons-nous l’état C.R.A.S.H* ?

Il s’agit tout simplement d’un acronyme mnémotechnique dans lequel les 5 lettres servent à identifier clairement ses signaux :

C

comme Contracté : posture facile à repérer car c’est le non verbal qui parle et chacun peut le percevoir. La réflexion classique sera : – ” Tu es tendu aujourd’hui – Cool, Détends-toi ! “

R

comme Réaction : quand une personne coupe la parole par exemple, elle est dans la réaction et non dans l’action, c’est son ego qui a pris le contrôle.

A

comme Analyse paralysante : la situation classique est celle du dilemme. Devant un choix binaire, oui/non, vrai/faux, bien/mal … on peut se retrouver en situation paralysante. Et  cet état peut durer des semaines voir plus …

S

comme Séparation : quand on éprouve l’envie ou le besoin de se séparer d’un groupe, d’un projet, d’une discussion …

H

comme Haine : le règlement de compte [dans une réunion] est un bel exemple. L’autre est perçu comme un ennemi.

Etat coach versus état crash ou le processus de générativité eb-consult

Pour transformer un état C.R.A.S.H* en espace de solution(s), il est nécessaire de le repérer, de l’identifier. C’est la condition pour le transformer en état serein …. ce qui nous amène à notre second acronyme mnémotechnique (qui n’a rien à voir avec le coaching) : l’état C.O.A.C.H*.

C

comme Centré : capacité à être présent. Présent et conscient de ce que nous pensons, ce que nous ressentons, nous faisons. Et qui permettra de mieux se Concentrer.

O

comme Ouvert : capacité à accepter les idées, les personnes, mais aussi capacité à comprendre l’autre sans jugement ni préjugé, sincèrement de façon authentique.

A

comme Alerte : capacité à utiliser nos sens. Les cinq sens de l’intelligence somatique : vue, ouïe, odorat, goût, toucher et le 6e moins connu, celui de l’intuition.

C

comme Connexion : se connecter à soi-même. Avec, dans les états de générativité, les connexions supplémentaires : se connecter aux ressources, au groupe, à l’intention …

H

comme Hospitalité : accueillir les idées, les personnes et aussi les émotions. Tout cela sans juger.

Etat coach versus état crash ou le processus de générativité eb-consult

Quand, un C.R.A.S.H* arrive, il est facilement perçu comme une menace. La partie immergée c’est l’émotion que nous devons gérer !Cependant si nous changeons de point de vue, l’ état C.R.A.S.H* peut ouvrir des possibilités (le fameux champ des possibles) et permettre de saisir des opportunités. À nous de trouver le message positif !

Comment ?

Face à un C.R.A.S.H*, opposons-lui l’état C.O.A.C.H*.

C/C

Quand il y a Contraction, il est nécessaire de se Centrer : ne pas penser à ce qui s’est passé ou à ce qu’il se passera. Penser à ce qu’il se passe maintenant, c’est uniquement l’instant présent qui doit nous occuper.

R/O

Quand il y a Réaction, il est nécessaire de s’Ouvrir. Être en confrontation d’idées – confrontation constructive et partage sincère sans jugement, sans préconçus –  et non plus en confrontation d’ego.

A/A

Quand il y a une Analyse paralysante, il est nécessaire de porter l’attention aux messages de nos sens, ce sont eux qui nous envoient les informations.

S/C

Quand il y a Séparation, il est nécessaire de se (re)Connecter. À nous, aux autres …

H/H

Quand il y a de la Haine, il est nécessaire d’accueillir, d’être Hospitalier. Accueillir l’émotion qui arrive et comprendre le sens de son intention positive.

Comme un sportif, les résultats seront directement impactés par une pratique régulière, car ce n’est pas quand on se retrouve face à une situation de C.R.A.S.H* qu’il faut aller se remémorer les différentes étapes de l’exercice qui ramène en état C.O.A.C.H*.

Comme si vous demandiez à un sportif de performer à une épreuve …. sans même s’être préparé !

*C.R.A.S.H* et C.O.A.C.H* sont des acronymes mnémotechniques issus des pratiques développées par Robert Dilts.

Merci à Nicolas Verdot pour ses illustrations.

Recent Posts
Comments
pingbacks / trackbacks
  • […] un état de stress. (si vous avez oublié notre méthode mnémotechnique pour détecter un stress, n’hésitez pas à revoir notre article : Comment transformer un état de stress en espace de s…. Le corps et l’état d’esprit envoient des signaux pour alerter, pour vous dire […]

Contactez-nous