Carnet de bord d’un groupe Mastermind

 In Mastermind

Le groupe est composé de 11 personnes (mais il n’y a pas de limite pour un groupe Mastermind). Tous ont la ferme intention de passer un cap dans leur activité d’entrepreneur.

Nous avons pris le temps de rappeler le cadre de fonctionnement, charte qui a été signée par tous les participants dans laquelle nous trouvons notamment la confidentialité des échanges.

Deuxième étape, nous avons détaillé les rôles : participants, client, consultants, méta, cadenceur, facilitateur. A noter le choix de ce dernier. En effet nous pouvons trouver plusieurs postures dans les groupes de Mastermind : animateur, coach, et aussi formateur…

J’ai choisi la posture de facilitateur en intelligence collective qui aura un effet de catalyseur sur le groupe et sur ses résultats.

La loi de la réussite définit le Mastermind comme « un esprit qui se développe à travers la coopération harmonieuse de deux personnes ou plus qui s’allient dans le but d’accomplir une tâche donnée ».

Lorsque deux ou plusieurs esprits  interagissent, il produit un troisième esprit, mais pas nécessairement un Mastermind. 

Pour qu’un Mastermind puisse être formé, les individus dans un groupe donné devaient posséder une intention positive et un but précis partagé. Plus important encore, les individus devaient être en complète harmonie. Lorsque ces exigences sont satisfaites, un Mastermind est créé. 

Napoléon HILL

Pour créer cet état d’esprit, des processus d’intelligence collective ont été utilisés : inclusion, expression de son humeur, de ses intentions (journée – vis à vis du groupe – de son projet) utilisation du processus photolangage, et un temps pour une présentation grâce à un map mapping individuel.

À noter qu’un temps important a été consacré à mettre en relation les participants. C’est un facteur clé de réussite pour la mise en place de l’intelligence collective et pour provoquer des émergences . Une phrase peut résumer cela : « Prenons le temps de la relation ».

Etape de  l’état COACH :

L’état COACH Vs l’état CRASH est un processus développé par Robert DILTS, autre facteur de réussite en intelligence collective.

Le premier état COACH est enregistré a été donné aux participants pour les aider à maîtriser cette pratique qui doit devenir naturelle.

Présentation du hot seat, processus central d’un groupe de MasterMind :

Un Mastermind eb-consult bénéficie de nombreux ajouts spécifiques issus d’expériences diverses, (codéveloppement, forum ouvert …) avec notamment présentation et collectes des sujets des participants sur la « Place des sujets ».

C’est ce qui en fait un Mastermind très différent.

Egalement, l’intégration de nombreux moments de centrage entre les différentes phases aide les participants à mieux exprimer leurs ressentis qui seront demandés après la présentation du projet par un des clients.

L’expression des ressentis n’est pas habituelle dans les groupes et c’est là encore un nouveau facteur de réussite du Mastermind.

Deuxième journée

mastermind-alpha

2ème jour : montée en puissance – Augmenter le niveau relationnel du groupe et catalyser des émergences basées sur l’authenticité de chacun.

L’objectif de cette journée était de continuer à augmenter l’harmonie dans le groupe. Avec une meilleure connaissance de soi, des autres et des projets de chaque membre nous étions bien engagés pour accroître l’esprit du MASTERMIND !

Et nous voilà partis pour un atelier comportemental, convivial, où les participants ont vraiment pris du temps pour la relation. On a bien senti que quelque chose de magique s’opérait dans le groupe. Résultat : une multitude d’idées sur comment développer son efficacité et sa flexibilité commerciales.

Second round : passage sur le hot seat : « C’est un exercice difficile mais que grâce à cette cohésion, cette confiance, au cadre mis en place j’ai pu exprimer mon projet et accueillir sans jugement l’ensemble des questions et des solutions ».

hotseat2

Atelier vision : l’élément indispensable de tout entrepreneur.

Emmanuel est ravi : c’était l’élément qui lui manquait et qu’il cherchait. Pour les autres, la démarche est essentielle.

L’ exercice, proposé à Carol, et guidé en mouvement, a crée des images, sensations et émergences fortes pour la Mastermindienne. Son sourire à la fin de l’exercice et ses partages ont été révélateurs : « J’étais dans ma bulle, j’étais en confiance, soutenue, je ne voyais même pas le groupe et je ressentais aussi son soutien »

Le besoin de la relation est très fort. C’est la vraie demande du groupe. L’authenticité des échanges après seulement deux jours en est une preuve. Instaurer une sécurité psychologique permet d’établir harmonie et confiance.

Rappel : les 3 conditions décrites par Napoléon HIIL pour créer l’esprit maître, le Mastermind sont :
› Harmonie entre les membres
› Intention commune
› Intention positive

Troisième journée

alchimistes-epicurieux

3ème jour : les alchimistes épicurieux – Notre groupe Mastermind n’en finit pas d’être formidable !

Et pourtant il faut dire que ce matin-là, ils sont tous arrivés avec de petits yeux. La veille, ils avaient eu une réunion « au sommet » tous ensemble pour travailler sur le nom du groupe, avec un bon repas à la clé, bref une bonne soirée bien remplie.

Mais c’est lors de l’inclusion et de la création d’une fresque sur le feuilleton du groupe que le nom a emergé :
Ce sera : les alchimistes épicurieux !

mastermind-eb-consult

Autant dire que le ton était donné pour cette journée, avec toujours autant de bonne humeur, catalyseur indispensable à l’harmonie du groupe.

Lors de son hot seat, Jean-Luc nous a présenté son produit, médaillé la veille au concours européen des snackings : première médaille pour le groupe !

Corinne a facilité l’inclusion et l’état COACH ; un groupe Mastermind est aussi un espace d’expérimentation, une opportunité pour recevoir un feed back de qualité sur sa pratique.

L’écart entre les objectifs et les résultats sont de plus en plus faibles (voire même pour plusieurs, égal à zéro). Tous sont dans l’action et gagnent en performance.

Quatrième journée

alchimistes-walt-disney

4ème jour : Les Alchimistes au pays de Walt Disney

Parce que faire partie d’un groupe de Mastermind, c’est un peu comme vivre un conte de fées, il nous a semblé tout naturel de faire appel au processus Imagineering de Walt Disney.

L’imagineering est un outil bien connu qui sert à encourager la créativité et favoriser l’élaboration d’une stratégie, l’atteinte d’un objectif ou la résolution d’un problème.

Etapes Processus Imagineering Walt Disney

Les trois étapes du processus Imagineering de Walt Disney

Le rêveur, le réaliste et le critique sont en chacun de nous. Il nous appartient à la fois de rêver notre objectif, puis d’avoir la posture du réaliste, et de conclure avec le regard du critique.

Cette fois-ci, l’accent a été mis sur l’étape du réaliste. En effet, à la suite de ‘hot seat’ particulièrement riches (plus de 50 pistes données par les membres du Mastermind) tous se sont posé la même question :

« Mais par quel bout commencer ! »

Il nous fallait donc trouver les premières grandes étapes de la réalisation des projets de chacun !

Étapes illustrées Processus Imagineering Walt Disney

Les trois étapes du processus Imagineering de Walt Disney

Le résultat a été plus que concluant : la séquence a permis de déterminer les trois premières étapes-clés de chaque projet de chacun d’eux !

Et puisque nous avons décidé de fêter chaque réussite,  encore bravo à notre membre, tout nouveau champion de France du Snacking, Jean-Luc SINI (Mont Mayon) pour sa ‘Noix de Pili’.

Cinquième journée

alchimistes-cinema

5ème jour : le Mastermind a fait son cinéma !

Zoom sur les actrices et acteurs d’une belle histoire qui dure depuis 5 mois, et arrêt sur image sur ce qui a été fait, sur ce qui reste à faire et sur les défis et obstacles qui empêchent la réalisation des objectifs.

Jean-Luc :
– « Je sens que le groupe a encore franchi une étape dans la qualité de l’interrelation Nous ressentons une envie de faire plus et plus vite, et autrement ».

David :
– « Prendre mes décisions avec mes ressentis m’aide aujourd’hui à être moins stressé et à prendre des décisions plus justes et plus rapides, à me sortir de l’urgence et à prendre plus de hauteur ».

Emmanuel :
– « J’ai besoin de me poser et d’utiliser les outils d’intelligence collective puissants fournis par Eric”.

Alice :
– « En tant qu’invitée j’ai découvert un processus de soutien entre membres dans une équipe, ce me donne des idées pour mon quotidien professionnel”.

tetralemme1

pour sortir d’un dilemme : oui/non – vrai/faux – bien/mal, etc.

Les stars du jour ont été sous les feux des projecteurs lors de leur hot seat.

L’exercice de l’après midi à mis le focus sur les obstacles et sur leurs transformations, sortant d’un dilemme cognitif pour aller vers de nouvelles perspectives et solutions.

Le tétralemme c’est sortir du oui/non, vrai/faux tout en explorant :

le vrai,
le faux,
le vrai et faux,
le ni vrai ni faux
tout cela en même temps !

tetralemme2

du dilemme au tétralemme

Spectateurs ou acteurs, tous ont trouvé des solutions qu’il reste maintenant à mettre en oeuvre.

Sixième journée

alchimistes-en-vacances

6ème jour : Notre groupe de Mastermind part en vacances (enfin, pas tout à fait !)

Pour la dernière réunion de la saison, les participants ont jugé nécessaire de faire un focus « hot seat » et de capitaliser ce tout ce qui avait déjà été fait.

Une longue inclusion a permis de faire une pause après la semaine de travail bien remplie pour tout le monde.

C’est un travail de convergence qui permet de modéliser les grandes questions et pistes qui ont une résonance commune dans les projets.

hot-seat-mastermind

Pour cette dernière journée avant les vacances, deux groupes se sont constitués : celui des filles et celui des garçons.

Les premières ont porté toute leur attention sur les 400 questions issues de leurs hot seat. Elles ont identifié 8 familles :

  • transition,
  • vie personnelle/vie professionnelle/équilibre, expérience/retours d’expériences,
  • ressources et freins,
  • stratégie,
  • état d’esprit et connaissance de soi,
  • différences,
  • vision,
  • passion

Le second groupe a travaillé sur plus de 200 pistes et solutions et les ont classées dans 7 familles :

  • développement personnel,
  • communication/marketing/présentation,
  • partenariat,
  • ressources,
  • commercial,
  • stratégie/benchmark,
  • recherche et développement.

Ce travail n’est pas terminé, c’est un début de modélisation qui  se continuera après les vacances.

On pourrait croire pendant les vacances les participants vont pouvoir souffler et faire un break.

Ce n’est pas le cas, deux téléconférences sont prévues pour ne pas perdre le rythme  (élément essentiel en intelligence collective).

la déclusion a été très riche :

Solidarité très forte, amitié et liens durables, nous avions besoin de cette journée … comme une parenthèse !

Corinne

Journée bienvenue avant l’été et après un premier semestre très chargé. Un déclic cette journée !

David

Nous sommes passés de la convivialité à l’amitié.

Carol

Ce chemin nous a permis de faire un travail collaboratif, d’ouverture. symptôme de l’évolution du groupe. Le hot seat a donné beaucoup d’idées émergentes. Je me sens en alignement.

Emmanuel

Nous sommes un groupe vivant et attentionné, serein, convivial et apaisé, avec de la complicité et de l’efficacité !

Les Alchimistes

chat-hotseat

… A suivre

ciao2
Showing 4 comments
pingbacks / trackbacks
Contactez-nous

Start typing and press Enter to search